[Constellation]

L’art en lecture(s)

Une introduction

Ce séminaire entend interroger de manière pratique – toujours depuis l’analyse et la compréhension plasticienne des œuvres – la notion de lecture depuis le champ des arts plastiques. Il s’agit donc de redéfinir le rôle de la lecture dans la compréhension du fait plastique, dans une perspective élargie à des questionnements méthodologiques, épistémologiques, mais aussi en interrogeant la lecture dans ses dimensions conceptuelle et performative. L’approche sera résolument intermédiale et interdisciplinaire. 

Trois axes structurent le cours (qui peuvent se recouper) : 

  • Axe 1 : Dimension méthodologique et épistémologique : dans une perspective théorique, on se demandera quelles méthodes de lecture sont propres aux arts plastiques, et quelles seraient les caractéristiques d’une lecture plasticienne des œuvres. En création, comment les artistes (et les étudiant·es) lisent ? Que font-ils de leurs lectures ? Quels liens – d’équivalence, de concurrence, de prévalence, de complémentarité, etc. s’établissent entre pratique et théorie ? Quelle place pour la lecture élargie comme méthode de recherche-création ?   
  • Axe 2 : Dimension conceptuelle : cet axe s’attache plus spécifiquement à questionner les rapports entre écriture et lecture, les pratiques construites sur l’hypothèse d’une lecture (pratiques textuelles, partitions, etc.). Les pratiques intermédiales et interdisciplinaires font l’objet d’une attention particulière. 
  • Axe 3 : Dimension performative : la lecture est ici abordée dans sa dimension performative. On explore la lecture comme médium de l’œuvre (lecture à haute voix, lecture marmonnée, lecture inaudible, lecture empêchée, conférences-performances, conférences gesticulées, etc.) La lecture est définie dans son rapport au corps.

[Expérimentations plastiques] Farah Mazouz, Tissages, décembre 2023

Pour cette expérimentation, Farah tisse ses notes. Le tapuscrit se mêle au manuscrit. Étymologiquement, le texte renvoie au textile. Texte : emprunté au latin textus “tissu, trame” ; dérivé de textere “tisser”. À ces bandes de papier s’ajoutent des galons, eux-mêmes tissés. La deuxième image présente une plaque utilisée pour le tissage à plat des bandes. Ces expérimentations plastiques modélisent l’œuvre de la lecture : tissage du sens et des mots. Le plan de la page devient profondeur de la lecture.

[Atelier] Céline Huyghebaert, “Empreinter” s/t/m/on corps, 8 novembre 2023

Céline Huyghebaert est intervenue auprès des Masters 1 Recherche Arts Plastiques et AIPASS (Artiste Intervenant : pratique artistique et action sociale) de l’UBM. Cet atelier de 2h –rythmé par des moments d’écoute, d’écriture, de prise de notes graphiques – a donné lieu à la réalisation de micro-éditions sur la thématique de l’empreinte, des traces (réelles, métaphoriques, poétiques, inframinces, etc.) qui s’impriment sur le corps.

Conférence-matériau : Lecture de Virginie Despentes dans le cadre de l’événement “Paul B. Preciado. Une nouvelle histoire de la sexualité”, 15-19 oct. 2020, Centre Pompidou, Paris.

Virginie Despentes, Lecture, Centre Pompidou, Paris, 16 octobre 2020.

Extraits des micro-éditions :

[Actualités] Questionnaire de la compagnie La Déforme

Pour le spectacle Textures, prévu pour 2025 dans l’espace public, nous aurions besoin d’interroger les gens sur leur rapport aux mots et à la lecture. On te remercie de bien vouloir te prêter au jeu ! Ce questionnaire est anonyme. Rien n’est obligatoire, tu peux répondre à 1, à 5, comme à toutes les questions. Les questions marquées d’un “+++” sont les plus importantes pour nous, si vous ne répondez qu’à quelques unes, privilégiez celles-ci. 

https://docs.google.com/forms/d/1BIR5Dp-bANDNnj1Tc02V3LOMaZfYbOrRrZ6LNz-gFxc/viewform?edit_requested=true, consulté le 11 novembre 2023.

Pour répondre au questionnaire de la compagnie “La Déforme”, cliquez sur ce lien : https://docs.google.com/forms/d/1BIR5Dp-bANDNnj1Tc02V3LOMaZfYbOrRrZ6LNz-gFxc/viewform?edit_requested=true

Site internet de La Déforme : https://www.ladeforme.com/

Questionnaire relayé par le collectif La lecture-artiste, Collectif de recherche autonome sur les lectures artistes :

Photo de Paul Nürk (Tous droits réservés)

[Conférence d’artiste] Céline Huyghebaert, “Gestes de disparition”, 6 novembre 2023, Université Bordeaux Montaigne

Céline Huyghebaert interviendra à l’Université Bordeaux Montaigne pour une conférence publique et ouverte à toutes et tous le 6 novembre 2023, à 17h30, en Amphi n°1. Elle animera un atelier à destination des étudiant·es de Master 1 (Arts plastiques, AIPASS) le mercredi 8 novembre.

Site internet de l’artiste : https://www.fadingpaper.ca/

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search